N’a pas de patrie celui qui vit et meurt sans dignité

Ce qui avait commencé début novembre, comme une mascarade avec les prières rogatoires, a désormais pris des allures de tragédie nationale. C’est comme si une colère céleste avait frappé le pays, histoire de punir les siens, de l’hypocrisie blasphématoire de ses dirigeants.

Et une fois de plus le Makhzen n’a pas été en-deçà de l’incurie, de l’indifférence et de la cruauté qui ont fait sa réputation. A la fois si prompt à fondre sur le petit peuple, lorsqu’il s’agit de le réprimer et aux abonnés absents, lorsqu’il s’agit de lui porter secours.

On l’aura compris, il n’y aura donc eu ni déploiement de moyens matériels, ni mobilisation de l’armée, ni deuil national, ni compensations envisagées pour les pauvres parmi les pauvres. Le bilan des inondations est effroyable. Il se compte en dizaines de morts, en centaines, sinon en milliers de sans-abris et en millions de dirhams de dégâts, mais semble glisser sur nos responsables qui, en quelques jours ont donné la pleine mesure du peu de cas qu’ils font de la vie des marocains et un aperçu de leur incompétence coupable. Jugez plutôt:

lire l’article:

http://salahelayoubi.wordpress.com/2014/11/30/na-pas-de-patrie-celui-qui-vit-et-meurt-sans-dignite/

garbage    eau-pluies-ouarzazate-orage-maroc

Advertisements
This entry was posted in Français, Pourquoi Sham(e) Forum?, Sur les droits de l’homme au Maroc. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s