Nassera Dutour, la présidente de la Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées, obligée par la douane marocaine à Marrakech de remettre des documents montrant la carte du Maroc et Sahara occidental

Ça commence mal pour le Forum mondial des droits de l’homme, la fête droitlhommiste du Makhzen.
Mme Dutour, activiste algérienne venue assister au Forum mondial à l’invitation des autorités marocaines, portait sur elle une carte du Maroc, comme toutes celles qui sont éditées hors du royaume, qui signale avec des pointillés une séparation territoriale entre le Maroc et le Sahara occidental.


Un crime horrible pour les patriotards de tous poils.
Soutenue par un collègue tunisien, Nassera Dutour aurait eu un accrochage verbal avec les zélés douaniers marocains qui ont sûrement agi sur ordres.
Ça apprendra à nos amis algériens et tunisiens de venir parler droits de l’homme dans un pays qui ne les respecte pas.   — Demain

Nassera-Dutour   roi-mohammed-6-3-4b5bb Untitled

Advertisements
This entry was posted in Cas d’un état de police, Français, La liberté d’expression. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s