Fausses Accusations à Imider, absence des droits de l’homme

Abdesamad Madri

Né à douar Ait Brahim en 1993, où il a suivi ses études primaires et collégiales. En 2014, il est élève au lycée Salah-eddine El Ayoubi à Tinghir, en 2ème année sciences expérimentales, année de son arrestation.
14 août 2013 : un groupe de personnes, ayant des intérêts communs avec la société minière, ont porté une plainte mensongère à l’encontre de plusieurs militants, dont Abdesamad Madri. Ils ont été accusés à tort de constituer une bande criminelle, coups et blessures à l’arme blanche, incitation à rassemblement illégal  au Mont Albban, sabotage de biens d’autrui. Comme à leur habitude, les autorités locales ont gardé leur neutralité négative.

2__#$!@%!#__pastedGraphic             6__#$!@%!#__pastedGraphic

Advertisements
This entry was posted in Français, Liberté d'assemblée, Prisonniers Politiques. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s